Éclairage domestique Comment bien agencer ses luminaires chez soi ?

L'architecte et maître d'ouvrage Jürgen Aldinger s'est posé cette question lorsqu'il a fait les plans de sa propre maison. Il souhaitait avoir un concept harmonieux d'éclairage dans son salon, son bureau et sa cuisine tout en répondant aux différentes exigences en matière d'utilisation de l'espace. Découvrez ci-après comment les maîtres d'ouvrage ont réussi à trouver les bons luminaires pour chaque pièce, ainsi que d'autres conseils utiles à ce sujet.

Trucs et astuces pour la planification des luminaires lors de la construction d'une maison

  • Conseil n°1 : Impliquer les professionnels dès le début
  • Conseil n°2 : Planifier l'éclairage en fonction de l'aménagement de l'espace
  • Conseil n°3 : Lumière moderne dans le salon - c'est le mélange qui fait la différence
  • Conseil n°4 : Éclairage de la cuisine dans un design fonctionnel
  • Conseil n°5 : Le bon éclairage pour la salle de bain
  • Conclusion : pour un éclairage domestique réussi, il ne suffit pas d'avoir un design harmonieux.

Réinventer le travail et l'habitat

L'impressionnant projet "Villa Aldinger" est une symbiose entre les exigences d'une petite famille qui souhaite une maison moderne et la nécessité d'y intégrer un espace de bureaux au design fonctionnel.

Le bureau d'architectes Jürgen Aldinger a coordonné et suivi la construction de la maison du début à la fin. Dans ce projet, l'éclairage de la maison était important dès le début, car il devait être en harmonie avec le style moderne de la maison. Ainsi, les appliques murales LOGS installées le long de l'escalier mènent directement à l'entrée.

L'entrée est équipée de quatre spots de plafond SITRA et d'ampoules LED à faible consommation d'énergie, ce qui lui confère une luminosité suffisante.

Aperçu des principales informations du projet :

  • Nouvelle construction d'une maison unifamiliale

  • Surface habitable de 360 m²

  • Espace de vie de 275 m² | Bureau de 85 m²

  • 4 étages

1. Conseil : Impliquer les professionnels dès le début

Le fait d'être à la fois maître d'ouvrage et architecte a posé quelques défis à Monsieur Aldinger. C'est pourquoi il a impliqué les corps de métier concernés dès le début dans la planification. Comme la maison compte beaucoup de surfaces en béton apparent, une bonne planification de l'éclairage en amont était indispensable.

Dès les premières phases de la construction, il a donc fallu poser des raccordements et des câbles qui ne pouvaient plus être modifiés par la suite. Si vous travaillez actuellement sur les plans de votre propre maison, pensez à définir l'utilisation de l'espace et l'éclairage approprié dès le début.

Notre électricien, Monsieur Riedel, a pris contact avec SLV et Madame Buschkönig (planificatrice de l'éclairage pour le projet Villa Aldinger) avait de très bonnes propositions que nous avons ensuite combinées avec nos idées. Grâce à l'aide de SLV pour la planification, les travaux nécessaires ont ensuite pu être réalisés comme il se doit.

Jürgen Aldinger, architecte et maître d'ouvrage

2. Planifier l'éclairage en fonction de l'aménagement de l'espace

Pour ne pas s'éloigner du design épuré et du béton, les maîtres d'ouvrage ont opté pour un rail triphasé qu'ils ont équipé de différentes sorties lumineuses.

Pour l'éclairage du bureau, le choix s'est porté sur notre série MEDO aux multiples variantes . Grâce à son flux lumineux, cette série convient à l'éclairage normalisé d'un poste de bureau qui est de 500 lux.

Que signifie "LUX" ?

Lux (lx) signifie "lumière" en latin. Il s'agit d'une unité de mesure qui indique la puissance lumineuse en lumens par mètre carré (lm/m²).

Le lumen (lm) est donc l'unité de mesure d'un flux lumineux visible, autrement dit de la luminosité d'un luminaire ou d'une source lumineuse. Par exemple, une belle journée ensoleillée représente environ 100 000 lux, l'éclairage d'un bureau environ 500 lux et la lumière de la lune environ 0,25 lux.

Conseil n°3 : Une lumière moderne dans le salon

Contrairement à la cuisine ou à la salle de bains, il n'est pas nécessaire de prévoir une forte intensité lumineuse pour l'éclairage du salon. Pour l'éclairage de base, nous recommandons environ 100 lumens par mètre carré. Éclairage direct, indirect, spots LED ou suspensions blanc chaud : c'est le mélange qui fait la différence !

Pour la villa Aldinger, il a justement fallu planifier l'éclairage à l'avance en raison du plafond en béton dans le salon. En effet, il n'est pas possible d'y créer de nouvelles sorties lumineuses aussi facilement que dans des plafonds suspendus ou plâtrés. 

L'éclairage du salon permet même de changer d'ambiance grâce à différentes sources de lumière. En effet, lorsque la lumière diffuse ou indirecte donne sur des éléments clairs de la pièce, comme des plafonds ou des murs blancs, ceux-ci servent de surface de réflexion. Le salon semble ainsi visuellement plus grand.

Conseil n°4 : Éclairage de la cuisine dans un design fonctionnel

L'éclairage indirect par LED-Strips sur le plafond en béton apparent de la cuisine montre également comment une planification et une pose judicieuses des (sorties de) lumière permettent de créer un éclairage de base réussi qui souligne subtilement le design de la pièce.

Ici aussi, l'emplacement des luminaires est adapté à l'usage de la pièce. Si l'on souhaite par exemple manipuler des couteaux tranchants sur le plan de travail, il faut absolument un bon éclairage. Ainsi, le guidage de la lumière s'inspire des lignes de la cuisine.

La LED STRIP et le luminaire encastré NEW TRIA 68 I CS créent une transition presque ludique entre la cuisine et le salon. Un concept qui montre comment la planification créative des luminaires peut contribuer à un aménagement de l'espace réussi.

Conseil n°5 : Le bon éclairage pour la salle de bain

Pour l'éclairage de la salle de bains, il faut évidemment tenir compte du design et de la fonctionnalité tout en veillant à ce que le luminaire corresponde à la classe de protection IP prescrite. En optant pour le plafonnier encastré PATTA-F, Jürgen Aldinger a répondu de manière professionnelle à ces trois caractéristiques importantes d'un luminaire.

Les luminaires pour salle de bain doivent avoir au minimum la classe de protection IP44. Selon la proximité de la baignoire, de la douche ou de la robinetterie, ils doivent même répondre aux exigences IP65 ou IP67.

Nous avons élaboré pour vous un aperçu des différentes zones au sein d'une salle de bain dans notre projet de référence "Schurr".

Un bon éclairage doit créer une ambiance, mais il doit aussi être pratique. Je pense que, dans notre cas, nous avons réussi ce défi avec l'aide de SLV.

Jürgen Aldinger, architecte et maître d'ouvrage

Notre recommandation de luminaires pour votre propre maison :

Projet solide. Partenaire de choix.

Maître d'ouvrage:
Christine Aldinger

Lieu:
Merbach am Neckar, Allemagne

Durée de la planification/de la construction: 18 mois

Partenaire de projet

Architecture:
Bureau d'architectes Jürgen Aldinger, Marbach (Allemagne)

Installation électrique:
Uwe Riedel Elektro- und Gebäudetechnik
Robert-Diesel-Str.5
71711 Murr

Conception de l'éclairage:
Hans Pitter, SLV

Direction du chantier
Jürgen Aldinger

global.loading.alt_text
S'il vous plaît, attendez...